skip to Main Content
Révélation

Révélation

On le sait, l’habitude fait un travail lent qui efface la valeur du monde qui nous entoure. Il aura donc fallu un regard venu d’ailleurs pour révéler aux habitants de la région de Genève, en Suisse, la richesse esthétique et historique des quelques centaines de bornes qui marquent les frontières du canton, et que l’on rencontre lorsqu’on arpente ses routes et chemins.

Ce regard, c’est celui d’Alex Petrachkov, fonctionnaire international d’origine ukrainienne, amateur d’histoire et de photographie, installé depuis plus de 20 ans dans la ville du bout du lac Léman. Sa démarche est contemplative, curieuse. Elle se veut également un hommage à une terre d’accueil, et un geste fort pour la protection du patrimoine.

Au croisement de la frontière et de la route
En 1815, Genève rejoignait la Confédération helvétique. Les bornes les plus anciennes datent de cette époque charnière sur le plan territorial, alors que les plus récentes ont été posées en l’an 2000. Certaines sont perdues dans des lieux insoupçonnables (ainsi, en bordure de l’aéroport international), d’autres occupent une place très en vue, comme la borne 102-1, qui se trouve au croisement de la frontière et de la route, au cœur de l’un des principaux complexes douaniers de la région.

Les esprits curieux dévoreront ce livre d’une seule traite, chaque page offrant une petite révélation visuelle, et quelques anecdotes. Relevons par ailleurs la grande tenue esthétique de l’ouvrage, les photographies étant d’excellente facture (bien qu’Alex Petrachkov ne soit pas un professionnel), le graphisme ayant été réalisé par un Maître, Werner Jeker, affichiste suisse de renom basé à Lausanne.

——————-
Alex Petrachkov, Aux Bornes de Genève, Editions de Penthes, Genève, 2015.
A voir également, le site Internet www.auxbornesdegeneve.com, qui propose notamment une carte géographique avec l’indication de toutes les bornes recensées.

(Texte : L. Pittet / Crédit photo : Marc Charmey)

Share This
Back To Top