skip to Main Content
« La Californie, Quoi… »

« La Californie, quoi… »

Samedi prochain, le 23 juillet 2016, aura lieu, près de Genève (Suisse), la 8e édition de la « Geneva Lake Cruise » qui rassemblera, le temps d’une grande fête et d’une virée à vélos (et quels vélos !), plusieurs centaines de fans de « custom » – une mouvance venue des Etats-Unis, éprise de mécanique et de personnalisation, de préférence entre amis, en écoutant du rock’n’roll, et en trinquant. Rencontre avec Franck Sauthier, le créateur de l’événement.

Roaditude – Franck Sauthier, tu es le patron du Chêne-Bourg Custom Bicycle (CBCB), un garage de customisation de vélos. Peux-tu nous expliquer ce qu’est la customisation – le « custom bicycle » ?
Franck Sauthier – Dur à dire… Certains pourraient sortir de grandes phrases philosophiques tirées de l’histoire de la custom culture. Moi, je suis plutôt le cancre de celle-ci… Disons que je fais des modifications à l’instinct, selon ce que j’ai vu durant quinze années à fréquenter des meetings autos, motos et vélos.

Généralement, ce sont plutôt les motos ou les voitures que l’on customise, non ?
La culture « chicanos » des Etats-Unis le fait depuis longtemps sur des vélos de type « Schwinn Sting-Ray » (une marque de vélos américaine s’inspirant du style des motos choppers, ndlr), mais la customisation des « beach cruisers » (vélos de plage comme on en voit en Californie, ndlr), comme nous la connaissons actuellement, est plus récente. Je ne crois pas avoir vu dans les 60’s ou 70’s des modifications comme aujourd’hui.

Le samedi 23 juillet prochain, l’association que tu présides organise la 8e édition de la Geneva Lake Cruise. Quel est le concept de l’événement, et quel en sera le programme ?
C’est un « custom bicycle meeting », mais comme nous avons tous un pied dans d’autres domaines tels que les voitures US ou les motos vintage, nous avons ouvert notre évènement à ces véhicules. Le programme est simple : des custom bicycles, des motos, des bagnoles d’avant 1975, des concerts, des dj’s, des exposant en rapport avec la custom culture, des potes, des barmaid sexy, à manger et à boire ! La Californie, quoi…

Une virée à vélo est prévue le samedi matin… Le but, c’est quoi ? Faire du sport ? Parader ? Admirer le paysage ?…
Le but est de parader et d’admirer le paysage, en pédalant tranquillement sans rechercher la performance. Une balade à moto est aussi organisée dès 12h00 du bord du lac au site de la manifestation, encadrée par les Gentlemen’s GVA. Avis aux amateurs.

Justement, dans le custom, il y a la mécanique, le bricolage, la création… Mais le vélo, on le voit, c’est aussi l’itinérance, le voyage, la découverte. Le tour du monde en pédalant, c’est quelque chose qui te parle ?
Je préfèrerais le faire à moto…  J’ai fait 10 ans de compétition en VTT de descente, j’ai crois que j’ai fait assez de bornes… 😉 Attention, le vélo reste, et resteras toujours, mon premier amour.

Vélos électriques, vélib’,… Comment te positionnes-tu par rapport à la « mode » actuelle du vélo et de la « mobilité douce » ?
Quand j’ai été à Montréal, j’ai fait beaucoup de “BIXI”, qui est l’équivalent du vélib’. C’est une superbe façon de découvrir une ville, ou de se déplacer – en évitant les transports en commun !

Question que nous aimons bien poser : as-tu une route de cœur, une route qui compte pour toi ?
Celle qui mène vers tes amis et ceux qui comptent pour toi.

custom-frank

custom-hipsters

custom-crazy

custom-voiture

custom-band

custom-coiffure

————————–
Retrouvez toutes les informations sur la Geneva Lake Cruise sur Internet à l’adresse www.lakecruiserscrew.ch.

(Interview : Laurent Pittet / Crédits photo : Seb Gaidin)

Share This
Back To Top