Auvergne 01

Un vélo ? Non, une voyageuse !

Histoire bike est la marque de vélos de voyage qui monte, et pas seulement les routes bien entretenues de nos contrées. Fabriqués en France, alliant confort et fiabilité, ces cycles de rêve concrétisent le désir d’un voyage simple, accessible – et sans limite. Rencontre avec Sébastien Canu, l’un des trois fondateurs.

Roaditude – Sébastien Canu, vous êtes l’un des fondateurs d’Histoire bike, une marque spécialisée dans le vélo de voyage. Pouvez-vous nous présenter le projet et les spécificités de cette marque ?
Sébastien Canu – Histoire bike est une belle histoire. Une histoire d’amitié. Une histoire de passion. Une histoire de vélos pas comme les autres. Une histoire de confiance. La confiance dans ce nouveau segment de marché : le vélo de voyage, qui s’invite en France avec de plus en plus d’attentes des consommateurs et donc de ventes en devenir.

Histoire bike, c’est aussi une formidable histoire d’amour avec le vélo, premier objet de liberté que nous avons su questionner pour revenir à ses fondamentaux. Nous avons voulu en sublimer la valeur pour faire de nos « voyageuses » de beaux objets au design hors du temps et des modes au style si « français ».

Notre marque aime le vélo et vit sa passion pour cet objet pas comme les autres. Nos produits sont différents, techniques et démocratiques bien qu’en en séries limitées. Notre aventure est humaine, sincère et parle au cœur. Vivants témoins de nos souvenirs et de nos rencontres, nos vélos de voyage ont cet indicible supplément d’âme qui, bien plus que de simples objets manufacturés, en font de véritables compagnons de route.


On appelle cela une « voyageuse ».

Histoire bike a été créée en 2014. Vous la présentez comme une « aventure d’amitié et de fous du guidon ». Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans cette aventure ?
La genèse est citée dans votre question : c’est l’amitié et le partage d’une même passion, partant de là tout devient possible. C’est Nicolas Sylvestre, le premier, qui a l’intuition du potentiel de développement du vélo de voyage. Doté d’une expérience de plus de dix ans en marketing et vente sur le marché français du cycle et du sport outdoor, il est en contact quotidien avec les revendeurs, il connaît le marché et en perçoit les évolutions et les besoins. En quelques années, le vélo de voyage s’est développé en Europe, encore timidement en France. Il réunit tant des cyclistes chevronnés que des néophytes, n’ayant qu’une pratique rudimentaire du vélo. Peu de produits répondent aux exigences de ce nouveau public, très hétérogène mais qui recherche les mêmes caractéristiques : un vélo résistant, fiable et confortable, capable de les accompagner au juste prix dans leurs aventures. Nicolas a partagé son intuition avec Christian Boyer (notre Monsieur Ingénierie) et moi-même (Monsieur Design et Communication). Nos expériences additionnées ont donné naissance à Histoire bike. Depuis, l’équipe s’est agrandie… Léopold (notre monteur) et Loïc (notre expert du marché du cycle) œuvrent eux aussi activement au développement de la marque.

Histoire bike, c’est une philosophie et des valeurs affirmées avec force, notamment sur votre site Internet. Faut-il y voir une réaction contre un monde volontiers fou, voire désinvolte ?
La seule raison d’être d’Histoire bike, c’est de rendre le voyage à vélo accessible au plus grand nombre et d’offrir la possibilité d’aider à transformer des rêves en véritable projets pour tous ceux qui souhaitent non pas fuir le monde, mais aller à la rencontre de celui-ci. Ce n’est pas une réaction mais une invitation.

Peut-on dire qu’il y a aujourd’hui une vraie mode du voyage à vélo ?
Nous ne pensons pas que ce soit une tendance éphémère, mais la juste réappropriation d’un mode unique de déplacement qui offre la plus grande liberté qui soit : l’indépendance de ses choix avec le minimum de contrainte. N’est-ce pas là, la vraie essence du voyage ?

Vous proposez huit modèles différents. Qu’est-ce qui les différencie, et à quoi faut-il faire attention lorsqu’on veut s’acheter un vélo de voyage ?
Ce qui différencie nos gammes, ce sont principalement les spécificités d’usages : de la petite distance au long cours, de la route au tout terrain, la capacité de charge à transporter et les équipements spécifiques que nos utilisateurs peuvent choisir dans notre catalogue d’options. Tous ces éléments sont détaillés sur notre site Internet.

Un voyage commence toujours par une histoire de choix. La destination, la durée, les étapes, les incontournables, le carnet de voyage… et LE vélo : compagnon le plus proche, celui qui porte le voyageur et ses souvenirs, le fidèle qui transporte les bagages et les images, le loyale qui jamais ne rompt le file de l’histoire. Parce que le voyage est l’objectif, le vélo doit être l’allié fiable, simple et confortable :

  • Un cadre solide à la géométrie optimisée pour le roulage longue distance et conçu pour supporter la charge. Sérieusement conçu il sait résister aux chocs et son traitement de surface spécifique le rend encore plus résistant. Et parce que le voyage est parfois semé d’embûches, il peut aussi être réparé derrière n’importe quelle frontière.
  • Des composants (roues, pneus, freins, dérailleurs, guidons, selle, porte-bagages, etc.) référents sur le marché du vélo de voyage. Accessibles, durables, ergonomiques et disponibles dans la plupart des pays, ils ont été testés et approuvés sur tous les continents par la communauté exigeante des voyageurs à vélo.
  • A cela Histoire bike ajoute l’ingéniosité d’un ensemble cadre-fourche-roues compatibles freins V-Brake ou Disc, d’une poignée de portage h-Plift® et d’un porte rayons de secours. Sans jamais oublier, le sérieux de sa fabrication et sa qualité de finition.


Disponible en version deux places également.

Vous vous définissez comme un « voyageur ». Y a-t-il une route qui vous a particulièrement marqué ?
C’est celle que nous avons parcouru avec les copains depuis le début de cette belle histoire ! Plus concrètement, ce sont nos sorties de tests à travers le parc des volcans d’Auvergne et du plateau du Cézallier : contemplation, amitié, plaisir et… fierté.
Ce sont aussi toutes les routes que nous partageons « par procuration » avec les voyageurs Histoire bike. C’est toujours un bout de nous qui les accompagne aux quatre coins de la planète !


Histoire bike, aux quatre coins de la planète.

Quels sont les projets de développement d’Histoire bike ?
Nous ne nous fixons aucune limite. Nous souhaitons qu’Histoire bike devienne la marque française référente de tous les voyageurs à vélo, de la mobilité urbaine à transcontinentale. Et quand on a le voyage au cœur… l’export est un terrain de jeu fort attirant ! A très court terme, nous avons un très beau projet événementiel au mois de juin qui se nomme la « Route de la Joie » : six riders qui partiront de cinq points de vente ambassadeurs Histoire bike sur cinq vélos, dont un tandem ; leur objectif : apporter les décapsuleurs et les bières qui lanceront le début du Vélo Vert Festival à Villard-de-Lans. Encore une histoire de vélo, de voyage… et de copains !

—————————
Pour en savoir plus sur Histoire bike, vous avez la possibilité de visiter le site Internet de la marque www.histoire.bike.

(Interview : Laurent Pittet, Nyon / Crédits photo : Histoire bike)

Share This