skip to Main Content
12% Minimum (1/5) – Avides De Sensations Extrêmes

12% minimum (1/5) – Avides de sensations extrêmes

12% minimum, c’est le feuilleton de l’été de Roaditude. Cinq rendez-vous « en immersion » pour mieux connaître l’équipe de longboadeurs franco-suisse Entre Couzs, qui réunit dix intrépides dont deux filles, entre rêve, passion et danger. Est-ce un sport ? Est-ce un art ?… Chapitre I, mise en route.

Tony Hawk et les premiers jeux vidéo de skate sur ordinateur – m’évoquant la dizaine de paquets de ces ignobles céréales de Golden Grahams, en 2001, lorsque le jeu était à portée de coupons découpés au dos des cartons d’emballages… Le mythique film de Catheryn Hardwick, Lords Of DogTown, basé sur le documentaire de Stacy Peralta, DogTown & the Z-Boys, sur ce que beaucoup considèrent comme la genèse de l’infamous Bones Brigade…

Into The Wild, de Sean Pen (donnant de sa personne pour le sus-cité Dogtown & Z-boys – étant producteur et l’organe principal de la voix off), filmant la nature à la perfection. Le film Wassup Rockerz du grand Larry Clark, qui montre comment une bande de jeune latinos de L.A. s’évade de leur misère par le skateboard… Autant d’héritages culturels pour ne pas dire spirituels, à l’image d’un Brice de Nice adulant Bodhi (héro de Point Break, le film culte de Kathrin Bigelow). De ces images et de ces récits, mon adolescence fut bercée.

Gommés par les roues
Alors, quand on m’offre l’opportunité de jouer sur les mots, d’amuser les oreilles d’une musique prosée jouant sur le fil, d’écrire l’adrénaline des paysages traversés sans bandes d’arrêt d’urgence, ni d’issue de secours, par une bande de fous furieux du longboard, le team Entre Couzs, je range aussitôt carnet et stylo, appareil photo et chien dans le coffre de la Volvo, et prends la route vers les cols sud-alpins gommés par les roues de leurs skateboards.

12% minimum, c’est une balade en cinq actes dans un univers pentu, inconnu et pourtant tellement familier.

12% minimum, c’est l’histoire d’une bande de jeunes, normaux au premier abord et bien sous tous rapports, que l’on découvre avides de sensations extrêmes, vivant sur le fil d’une potentielle double vie, et portés par un même rythme, celui de la Route.

Le deuxième acte de cette balade (à paraître fin mai sur le carnet de route de Roaditude) parlera de la rencontre avec quelques éléments de ce qui se fait de mieux en matière de longboard de descente à la française (pour ne pas dire européen). L’action, une fois n’est pas coutume, se déroulera sur une route, un spot, très peu fréquenté par les automobilistes car ne menant absolument nulle part à cette période de l’année. Le nom du lieu se doit de rester secret et l’on comprendra pourquoi au fil de la conversation.

Un monde de rêves éveillés
Ce second acte donc, sera une immersion dans leur monde. Un monde de rêves éveillés, ou de folie naturelle, c’est selon.

Second acte qui, pour autant, ne laissera aucune place au doute concernant la passion absolue qui anime ces jeunes à l’égard de leur sport – pour ne pas dire, de leur art.

—————-
Lire les autres épisodes :  Episode 2 Episode 3 – Episode 4 – Episode 5

(Texte et crédits photo : Colin Hemet, Chambéry, France)

 

Share This
Back To Top