skip to Main Content
HotelF1 Plus Que Jamais En Route

hotelF1 plus que jamais en route

Lors de son lancement au mitan des années 80, l’enseigne avait révolutionné le monde de l’hôtellerie. 30 ans après, devenue une icône de la route et de l’itinérance à la française, la chaîne hotelf1 se repositionne pour continuer à offrir aux voyageurs un hébergement abordable, et de qualité. Damien Buisson, directeur de l’expérience clients et services, nous présente ce qui a été entrepris pour moderniser la marque.

Roaditude – Damien Buisson, 2018 est une année importante pour l’enseigne hotelF1, qui fait l’objet d’un repositionnement. A l’heure où le nombre de chaînes hôtelières n’a peut-être jamais été aussi important, quelle carte hotelF1 a-t-elle encore à jouer ?
Damien Buisson – 2018 est clairement une année charnière pour hotelF1. Le nouveau concept #ontheroad travaillé depuis 2 ans se concrétise avec la rénovation complète d’une quarantaine d’hôtels dès cette année et du réseau complet à l’horizon 2020.

La marque, qui bénéficie d’une forte notoriété, s’est toujours bien démarquée de ses concurrents, par son produit et son prix. D’ailleurs, nos clients restent très satisfaits du rapport qualité-prix des hotelF1. La rénovation va renforcer ce positionnement, permettre de toucher une nouvelle clientèle et de proposer un produit plus actuel, plus chaleureux et plus confortable sans toucher au prix.

Concrètement, qu’avez-vous fait pour moderniser votre marque ?
Les hôtels sont entièrement rénovés pour gagner en confort et en qualité. Les espaces communs au design industriel coloré sont des lieux de vie où le client peut travailler et se divertir avec un Wifi de qualité et a, à sa disposition, des livres, des jeux et de quoi se restaurer. Les chambres sont entièrement re-décorées et sont équipées de lits plus confortables. Les sanitaires communs sont tous changés et équipés de matériaux durables. Enfin, nous créons des salles de bains dans nos chambres « Cabrio », une révolution pour la marque !

Quand elle a vu le jour dans les années 80, la chaîne hotelF1 avait fait acte d’innovation, notamment en proposant des chambres à moins de 100 francs. Que reste-t-il, aujourd’hui, de cet esprit d’innovation ?
hotelF1 garde avec les rénovations cet esprit d’innovation. En 1985, les salles de bains avaient été retirées des chambres pour être partagées, ceci dans le but de tenir le prix de vente à 100 francs. Le concept a connu un immense succès et un développement très rapide.

Aujourd’hui, nous avons aussi dû faire des choix stratégiques pour rester les moins chers du marché, comme par exemple, de rendre optionnels la serviette fournie et le lit fait à l’arrivée. Nous assurons un confort supérieur de nos chambres et c’est le client qui choisit son niveau de service grâce à une multitude d’options. Cette démarche est très innovante dans le secteur hôtelier.

De plus, nos types de chambres s’adaptent désormais à nos clients. Par exemple, pour les jeunes baroudeurs, qui recherchent le prix minimum, nous leur proposons un lit très confortable dans un dortoir au prix unique de 15€ dans tous nos hôtels, et pour les clients qui souhaitent plus d’intimité, nous avons fait des chambres avec salle de bain intégrée.

L’expression « motel à la française » est souvent utilisée à propos d’hotelF1. Une expression qui ne vous dérange visiblement pas, puisque vous utilisez l’univers du voyage et de la route dans votre communication actuelle. Pouvez-vous nous en dire plus sur le lien qui unit hotelF1 à la route ?
Le réseau hotelF1 est dense et réparti près des grands axes routiers français afin que nos clients qui explorent la France pour un week-end ou en vacances puissent nous trouver rapidement et facilement. Nous sommes une étape conviviale, design et pas chère sur la route. D’ailleurs, notre partenariat de cet été avec la régie de Vinci en est l’illustration : hotelF1 sera sur la route des vacances avec une animation d’aire d’autoroute, des spots dédiés à la marque sur la radio Vinci Autoroutes (107.7 FM) et sera même présent sur les tickets de péage.

Aujourd’hui, les gens voyagent, mais toujours en restant connectés. On veut s’évader, mais aussi poster une photo de son évasion sur les réseaux sociaux… Qu’avez-vous fait pour prendre en compte cette dimension digitale ?
Nous proposons depuis l’année dernière sur le réseau Instagram des photos inspirantes de nos week-ends où nous embarquons, 6 fois par an, des candidats qui ont soif de nouvelles expériences à vivre en France. De plus, nous lançons en juin, French Trip, notre générateur de road trip digital, dont l’objectif est de permettre à tous de se dépayser …. en France. Chacun pourra créer son propre itinéraire sur la route pour découvrir le temps d’un week-end, d’une semaine, ou plus des paysages spectaculaires du bout du monde. Tout ça, à petit prix bien sûr !

Après la relance « officielle » de ce printemps, quels sont les prochains développements à venir ?
Nous avons un beau challenge : redorer profondément l’image de la marque et reconquérir ainsi notre clientèle. C’est ambitieux, mais nous sommes confiants, car les premiers retours clients sur les hôtels rénovés sont très bons.

———————-
Pour en savoir plus sur hotelF1, visitez son site Internet. Vous avez également la possibilité de lire l’article que nous lui avons consacré dans notre numéro 5 (disponible en ligne à la commande).

(Interview : Laurent Pittet, Nyon, Suisse / Crédits photo : hotelF1)

Share This
Back To Top