Articles avec le tag amérique
Bruce Springsteen et les routes de la rédemption (1/2)

Bruce Springsteen et la route, c’est plus qu’une histoire, c’est un évangile. Cette langue de bitume qu’il n’a cessé de louer, même par intermittence, il l’a explorée comme réalité concrète, comme allégorie ou comme métaphore. Offrons-nous une petite virée dans le temps à l’occasion de la sortie de Western Stars, album road trip parmi les plus aboutis de sa discographie.   

Lire la suite
Routes toxiques

Une terre morte, des populations autochtones malades ou décédées, un bras de fer juridique sans précédent entre le géant pétrolier, Texaco (racheté par Chevron), et 30.000 Équatoriens représentés par Pablo Fajardas, un jeune travailleur de Texaco à l’époque devenu avocat… Davantage qu’une bande dessinée retentissante, Texaco est un livre-événement écrit par Pablo Fajardo, l’avocat, le « David de l’Amazonie », la journaliste Sophie Tardy-Joubert et le dessinateur, l’auteur de reportages graphiques, Damien Rondeau.

Lire la suite
« La solidarité, c’est ce qui t’emmène au bout »

Le 29 mars dernier avait lieu la 5e édition de l’une des courses pédestres sur route les plus folles du moment. The Speed Project, 40 équipes de six coureurs qui se relaient pour parcourir, en moins de 48 heures, les 550 kilomètres qui séparent Los Angeles et Las Vegas. Nous avions rencontré, juste avant le départ, Josselin Le Gall et Charly Miele, membres de The French Fraires, la seule équipe française au départ de la course (lire l’interview). Quelques jours après, dont un peu moins de 46 heures passées à courir dans le désert, nous avons retrouvé Josselin pour un petit debriefing.

Lire la suite
Gloria Steinem, une militante féministe sur la route

Journaliste, infatigable militante féministe, co-fondatrice du magazine Ms, Gloria Steinem se bat depuis des décennies pour les droits des femmes, les droits civiques aux États-Unis. Dans son autobiographie qui vient d’être traduite en français, cette icône de la cause féministe, qui se présente comme une « organisatrice féministe itinérante », revient sur soixante ans de combats, années durant lesquelles elle n’a cessé de sillonner l’Amérique afin d’aller à la rencontre des femmes, d’organiser des meetings, des manifestations, des marches.

Lire la suite
La moto, symbole de la contre-culture

Dans Moto, le temps de la liberté. De la contre-culture à la custom culture, livre richement illustré, l’éditeur, scénariste de bandes dessinées, producteur de télévision, commissaire d’exposition, Jean-Marc Thévenet nous convie à un voyage dans l’univers de la moto appréhendée comme symbole de la contre-culture. Des années 1950 à nos jours, l’esprit moto, la culture biker, ses rituels, son imaginaire, ses codes se voient convoqués au travers  d’œuvres cinématographiques, musicales, littéraires, d’événements fondateurs ou de lieux cultes.

Lire la suite
A vélo, sur l'eau

Il y a un peu plus d’un an, Valentina Côté et Julien Croteau Dufour n'étaient que d'ordinaires cyclistes urbains et utilisaient leur vélo pour se rendre au travail, ou à des soirées entre amis. Mais après avoir parcouru 11'139 kilomètres pour se rendre de Montréal au Canada à Lima au Pérou, ils ont tout d'un couple d'aventuriers, pour qui la bicyclette est une deuxième nature. Ce « projet de fou » a changé leur façon de voir le voyage, mais aussi leur perception de la route et des populations d'Amérique latine, qu'ils ont questionnées sur leur accès à l'eau potable. Roaditude a rencontré le couple à son retour à Montréal.

Lire la suite
« Les routes voyagent également dans le temps »

Auteur entre autres de Révolutionnaires ! De Spartacus à Rosa Lxembourg, ils voulurent changer le monde (Jourdan), des Grands Hommes à vélo (Glénat, 1998), Renaud Alberny propose dans Petites histoires des routes mythiques un fabuleux voyage à travers une dizaine de routes légendaires sillonnant la planète. Dans un monde où les moyens de transport et de communication annulent les distances, où l’on met moins de temps pour traverser des continents qu’on n’en mettait à la Renaissance, au XVIIIe siècle pour franchir des pays, Renaud Alberny rend hommage à des routes qui « conservent la notion de la distance et de la durée » et qui, témoins de l’histoire et de la géographie, exhument la magie du dépaysement.

Lire la suite
A Montréal, le Park(ing) Day questionne l’immobilisme automobile

Depuis de nombreux siècles, les routes permettent d’établir un lien social entre des individus qui se déplacent dans l’espace. Aujourd’hui, les mobilités individuelles et collectives changent et la société vit une mutation importante, provoquant des interrogations légitimes. À Montréal, les Semaines de la mobilité (qui se sont tenues du 10 au 28 septembre) permettent d’aborder une série de thématiques et de provoquer le débat. Au détour de conférences et d’activités, le week-end passé, un événement annuel, le Park(ing) Day, est venu questionner l’élément routier.

Lire la suite
Les fantômes de la Route 66

Devenue un objet mythique, la Route 66, qui traverse les États-Unis d’Est en Ouest, reliant Chicago à Los Angeles, ne cesse d’inspirer les créateurs, qu’ils soient écrivains, photographes, cinéastes… Alliant fiction et photographies, le livre Le Chauffeur de la route 66 de Mister Emma compose le premier volet d’un projet dédié à la « Mother Road ». Visible sur le site misteremma.com, le deuxième volet comporte des chroniques de voyage et des photographies prises par l’auteur et par une équipe sillonnant la Route 66 en vue d’un film documentaire. Portrait de Michel Voros, un ingénieur belge parcourant sur un vélo solaire les 4000 kilomètres qui séparent l’Illinois de la Californie, le film (prévu pour la fin 2018) Solar Biker constituera le dernier volet du projet.

Lire la suite
Harley Davidson, futur électrique

2018 est une grande année pour Harley Davidson. Après les célébrations de son 115ème anniversaire, la marque américaine a dévoilé, non seulement des nouveaux modèles, mais de nouvelles gammes. D’ici 2022, il va s’en passer des choses sur la route avec la marque de Milwaukee WI. Petit tour d’horizon avec notre spécialiste maison, Alice Peuple (qui n’a peur de personne).

Lire la suite
Pompe démocratique

Née en 1888 en Allemagne, dans une pharmacie de Wiesloch tenue par une certaine Bertha Benz, le concept de station d’essence s’est étendu avec l’avènement de l’ère automobile au début du 20e siècle. La première « service station » américaine apparait en 1905 à Saint-Louis, suivie de près, en 1913, par le premier concept de drive in, implanté à Pittsburgh par la Gulf Refining Company. Alors que les réseaux routiers et autoroutiers vont étendre leur influence sur les vies humaines, les flux et les économies, les stations service vont se déployer comme autant de jalons, de points de repères, d’étapes nécessaires. Ce faisant, elles s’inscrivent dans un paysage et un patrimoine architectural singulier, trivial, banal ou excentrique, en tout cas bien réel. 

Lire la suite
Olivier Mosset, la bécane beaux-arts

Artiste suisse, fondateur du groupe d’artistes BMTP aux côtés de Daniel Buren, Niele Toroni et Michel Parmentier, Olivier Mosset développe une œuvre picturale radicale évoluant de l’abstraction géométrique au monochrome, de la Nouvelle Géométrie à la post-abstraction. Poursuivant la visée du groupe BMTP (déconstruire le champ pictural, tendre vers un « degré zéro de la peinture »), il se lancera dans une aventure minimaliste rigoureuse qui interroge les limites de l’acte pictural. Mais sa trajectoire artistique est indissociable de sa passion pour la moto, pour l’univers des deux roues. Loin de composer deux mondes, la geste artistique et la geste harley davidsonienne ne font qu’un. Avec Wheels, les éditions Patrick Frey offre un livre singulier (en anglais) qui confronte l’œuvre picturale de l’artiste à l’impressionnante collection de bécanes (principalement des Harley Davidson mais également des Triumph, etc.), de voitures Chevrolet qu’il possède.

Lire la suite
Depardon on the road

Photographies de la campagne présidentielle de Richard Nixon, d’une jeunesse en pleine révolte s’opposant à la guerre du Vietnam en 1968, images prises quotidiennement à New York durant l’été 1982 pour le journal Libération, portraits de l’Ouest des États-Unis, cartographie visuelle de la Californie, du Nevada et d’autres états… sous l’angle des fameux « temps morts » depardoniens, renversants paysages du Montana, du Dakota… Depardon USA livre le fruit de trois décennies de rencontre entre le photographe et réalisateur Raymond Depardon et l’espace états-unien. Dans un somptueux ouvrage où figurent de nombreuses photographies inédites, les Éditions Xavier Barral retracent la passion nord-américaine de Depardon.

Lire la suite