Articles avec le tag bd
Routes toxiques

Une terre morte, des populations autochtones malades ou décédées, un bras de fer juridique sans précédent entre le géant pétrolier, Texaco (racheté par Chevron), et 30.000 Équatoriens représentés par Pablo Fajardas, un jeune travailleur de Texaco à l’époque devenu avocat… Davantage qu’une bande dessinée retentissante, Texaco est un livre-événement écrit par Pablo Fajardo, l’avocat, le « David de l’Amazonie », la journaliste Sophie Tardy-Joubert et le dessinateur, l’auteur de reportages graphiques, Damien Rondeau.

Lire la suite
Isabelle Eberhardt, la nomade du désert

Fascination pour l’Afrique du Nord, pour la magie spirituelle des déserts, fuite loin de l’Europe afin de se ressourcer dans les mondes intérieurs du Maghreb, anticolonialisme, féminisme de la première heure… La bande dessinée Isabelle Eberhardt. La vagabonde des sables, fraîchement sortie en librairie, évoque la vie et l’œuvre d’une femme de lettres qui fut avant tout une aventurière, une exploratrice des confins.

Lire la suite
Rouen sans fin

Nous avions rencontré Emmanuel Lemaire aux Rencontres du carnet de voyage de Clermont-Ferrand, alors qu’il présentait Rotterdam, un séjour à  fleur d'eau. Un coup de cœur. Il nous revient avec un nouveau récit graphique, consacré cette fois-ci à sa ville natale (Rouen), mais toujours empreint de poésie, d’architecture et d’humour. Rencontre.

Lire la suite
La liberté au bout de la route

Dans son premier roman graphique publié aux Éditions Steinkis, Conduite interdite, Chloé Wary plonge dans la vie quotidienne des femmes saoudiennes. Après un séjour de cinq ans à Londres, l’héroïne Nour retourne avec sa famille en Arabie Saoudite. Choc des cultures entre l’Occident et la terre saoudienne, le retour au pays signe l’entrée dans un monde où la liberté, les droits des femmes sont bafoués, soumis au wahhabisme, un des courants les plus conservateurs et rigoristes de l’islam sunnite. 

Lire la suite
Beyrouth la nuit

Dans sa BD, son roman graphique Beirut Bloody Beirut, la jeune auteure Tracy Chahwan campe un road movie urbain dont le personnage central est la ville de Beyrouth. Au travers d’un graphisme nerveux, d’un usage du noir et blanc ponctué de pointes de mauve, elle narre l’anti-odyssée de deux jeunes femmes, Ramona et Lio, qui, au retour de voyage, débarquent à l’aéroport international de Rafic Hariri. Grimpant dans un taxi afin de regagner Jounieh, elles se trouvent entraînées dans une série d’événements marqués par l’extrême violence. Dès les premières cases, le cosmopolitisme beyrouthin, la diversité des communautés religieuses, sociales sont au rendez-vous. Crêtes iroquoises de touristes punks, costume d’hommes d’affaires, hijabs, djellabas, croix donnent le ton d’une société multiculturelle.

Lire la suite
« Plus que la route, les lieux fixes sont déterminants »

Une ambiance moite, avec un bruit de route incessant. Une intrigue poussée par un rêve d’écriture, contrariée par la méchanceté – mais illuminée par une beauté, platine, ingénue, celle de Pauline Lafont, dans le rôle de Lilas. C’est L’Eté en pente douce, qui marqua les esprits à sa sortie en 1987, et qui revient, 30 ans après, en bande dessinée. Un projet fou, mais réussi, mené à bien par Jean-Christophe Chauzy, qui a bien voulu répondre à nos questions.

Lire la suite
« Ralentir est la chose la plus nécessaire »

S’il fallait trouver un exemple du pouvoir dramatique de la route, Ralentir, la nouvelle bande dessinée du couple Le Lay-Horellou (Plogoff, 100 maisons, notamment), figurerait sans doute dans la liste ultime. Déviations, accidents, rencontres, échanges, arrêts, nouveaux départs… On y trouve tous les ingrédients qui font de l’univers routier le matériau idéal pour tailler une belle histoire, avec ici, en plus, une réflexion forte sur nos modes de vie. Ralentir, oui, mais il faut continuer sa route.

Lire la suite
Prochain arrêt : abstraction

Jazzberry Blue est une énigme: son emblème représente une sorte de personnage masqué, inexpressif, tordu dans une posture qui évoque à la fois celle du saltimbanque et celle de l’ascète. Tout au plus sait-on de lui (ou d’elle!) qu’il (ou elle!) a beaucoup voyagé, vit à Toronto, n’a jamais exercé d’autre job alimentaire que celui de plongeur dans des restaurants avant de vivre de son art, habite seul-e avec son chien et ne fréquente guère ses congénères. Rencontre avec un-e artiste prolifique, farouchement attaché-e à son anonymat, et qui aime brouiller les pistes. Jazzberry Blue n’expose jamais ses œuvres, mais il (ou elle !) a cependant fait une exception pour les sympathiques Editions du Chineur qui ont sorti une compilation de ses cartes urbaines revisitées dans le splendide Maps.

Lire la suite
« La route est une métaphore de tous les possibles »

Il faut des mots forts pour présenter Dorothée Richard, jeune illustratrice installée à Lyon… Courage, parce qu’il en faut pour choisir la vie d’artiste ; talent, parce que ses illustrations sont enchanteresses ; audace, qui lui fait choisir le feutre comme technique de prédilection ; lumière, enfin, parce qu’elle se voit en voleuse de feu pour « sublimer le réel ». Nous l’avons sollicitée pour illustrer la fiction littéraire du numéro 2 de Roaditude – fiction écrite par un auteur du Burundi, Juvénal Ngorwanubusa. Elle a bien voulu répondre à nos questions.

Lire la suite
« Mon seul désir, c’est de raconter une histoire »

Deux frères rénovent une Ford T retrouvée au fond d’un étang pour réaliser un vieux rêve : traverser les Etats-Unis et rejoindre New-York. Souvent, c’est plutôt le voyage vers l’Ouest qu’on raconte et, dans Evil road, qui sort ces jours en librairie, rien ne va plus aller dans le bon sens. Un dessin vif, une histoire à tension qui n’est pas sans rappeler un grand classique du cinéma. Rencontre avec son auteur, Dominique Monféry.

Lire la suite
« La route, c’est l’espoir, l’inconnu, la ligne à suivre. »

Arnaud Floc’h est le scénariste du Carrefour, magnifique bande dessinée sortie ce printemps chez Bamboo, qui raconte l’histoire d’Elias Baumer, un enquêteur assureur, en quête de son passé dans un village tristement connu pour le nombre d’accidents mortels provoqués par l’un de ses croisements. Rencontre avec cet inventeur d’intrigues de talent, qui confesse volontiers une « obsession » pour le thème de la route.

Lire la suite